Cinquième de couverture
Atom[ka], de Franck Thilliez

« Peut-on jouer avec la mort ? »

Un journaliste de faits divers retrouvé mort de froid dans son congélateur, une journaliste enquêtant sur un dossier explosif qui est partie sans laisser de trace, un enfant errant aux organes vieillissants, une affaire de jeunes femmes noyées et ressuscitées datant d’il y a 10 ans : mais quel peut-être le lien entre toutes ces affaires ? C’est ce que tachent de découvrir Franck Sharko et Lucie Hennebelle, partenaires dans la vie et à l’écran : ils sont flics au 36, quai des Orfèvres.

Comme si cette enquête menée tambour battant à quelques jours de Noël ne suffisait pas, le passé de Franck Sharko ressurgit et le confronte à d’anciens démons. Son choix est fait : il mènera cette autre enquête en solo, même si ça le bouffe.

C’est ma première rencontre avec Franck Thilliez et ses thrillers scientifiques. Un genre qui ne m’attirait pas, mais j’ai entendu tellement de bien de cet auteur que je voulais essayer. Et quelle bonne idée ! Car j’ai été happée par une intrigue maîtrisée dans les moindres détails, où rien n’est laissé au hasard. Il y a un vrai rythme dans l’intrigue et dans la construction des chapitres qui rend difficile les pauses lors de sa lecture. Voilà donc une première rencontre réussie !

Franck Thilliez, Atom[ka]
Fleuve Noir, 2012

Cette entrée a été publiée le 10 janvier 2013 à 5:00 . Elle est classée dans Culture, Littérature, Uncategorized et taguée , . Bookmarquez ce permalien. Suivre les commentaires de cet article par RSS.

5 réflexions sur “« Peut-on jouer avec la mort ? »

  1. Le , S. a dit:

    Ah mais je croyais que tu en avais déjà lu, quand même. Je me réjouis d’avoir celui-ci bientôt, il y a des exagérations dans cette plume mais elle est efficace, je l’aime bien, Thilliez, moi🙂

    • Le , Caroline a dit:

      @ S. : Et non, jamais lu ! Je n’ai pas relevé les exagérations que tu évoques, on verra dans le prochain que je lirai (car oui, j’en lirai d’autres, surtout que, dans ATOM[KA], sont évoquées des affaires passées qui ont titillé ma curiosité).

  2. Je n’ai lu qu’un seul roman de cet auteur et j’avoue que c’est très prenant !

    • Le , Caroline a dit:

      @ Noukette : Oui, c’est ça, c’est vraiment prenant. Celui-ci fait 600 pages (en broché) et je l’ai englouti en deux matinées.

  3. je dois attaquer « gataca » avant celui-ci !

Une réaction ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :