Cinquième de couverture
Petites Douceurs, de Donna Kauffman

« Les hommes étaient compliqués ; les cupcakes, beaucoup moins. »

.Ce sont ses couvertures gourmandes qui, en tout premier lieu, m’ont attiré vers la série de romances Cupcake Club. Après avoir hésité plusieurs fois, j’ai finalement craqué tout récemment en me disant que cela faisait trop longtemps que je n’avais pas lu de romance. Mais dilemme : Petites douceurs est le numéro 2 de la série, ne devrais-je pas plutôt commencer par le commencement ? N’étant pas psychorigide, j’ai écouté mon coeur et j’ai choisi ce deuxième volume car son histoire m’intéressait plus : le héros masculin est un écrivain.

Riley Brown est venue s’établir sur l’île paisible de Sugarberry pour échapper à son ancienne vie et notamment sa dernière histoire d’amour qui s’est finit de manière désastreuse. Abandonnant un métier qu’elle adorait, styliste culinaire, elle s’occupe désormais de décorer des maisons. Et tous les lundis soir, elle participe au fameux Cupcake Club organisé par Lani (l’héroïne du premier volume de la série, Baiser sucré). Les participants du club apprennent à confectionner des cupcakes et testent de nouvelles saveurs. C’est aussi l’occasion de se retrouver entre copains et copines pour papoter.

C’est dans une maison qu’elle a décorée, alors qu’elle attendait les potentiels futurs locataires pour leur faire visiter, qu’elle fera la connaissance de Quinn Brannigan. Elle le reconnaît immédiatement car Quinn est un auteur de thrillers à succès. Si Quinn cherche une maison à Sugarberry, c’est parce qu’il a besoin de s’isoler pour prendre une décision. Car il est confronté à un sérieux dilemme concernant son prochain roman : écrire un thriller comme il sait si bien faire, ou prendre un virage au risque de décevoir ses lecteurs.

Riley est gaffeuse et a le coeur brisé. Quinn doit se concentrer sur son prochain roman et ne s’est jamais vraiment investi dans une relation amoureuse. Est-ce que nos deux tourtereaux arriveront à surmonter tout cela pour s’aimer ? Bien évidemment, car nous sommes dans une romance. Une romance qui ne restera pas dans mes annales, mais qui remplit parfaitement son rôle : faire battre notre coeur et retenir notre attention jusqu’au bout, sans tomber dans la niaiserie.

Cette série est à l’image de celle de Lucky Harbor de Jill Shalvis : on retrouve une petite ville tranquille des Etats-Unis, avec des habitants qui savent tout sur tout le monde et des personnages récurrents aux personnalités fortes. Peut-être que Cupcake Club est un poil en-dessous de Lucky Harbor. Jill Shalvis s’en tire beaucoup mieux dans les scènes sexy, mais Donna Kauffman est imbattable pour affoler nos papilles avec les cupcakes qui parsèment son histoire (à noter la présence de recettes à la fin du livre). De quoi varier nos plaisirs !

– En tout cas, j’adore ses livres, dit Lani en attrapant la poche à douille emplie d’un glaçage orange crémeux. Ses intrigues policières bien glauques mais emballées dans des histoires d’amour bouleversantes… (Elle soupira et s’éventa avec le rabat de sa poche à douille.) Je me fais avoir à chaque fois.
– Et je parie que c’est un bon coup, dit Alva avant de retourner à son tamis. Je ne lis ses romans que pour le sexe. Tu peux sauter les passages gore, si tu n’aimes pas ça. Les scènes érotiques valent à elles seules le prix du bouquin – et pas dans sa version poche.

Donna Kauffman, Petites douceurs (Cupcake Club 2)
Milady Romance (Collection Central Park), Octobre 2012
Traduction d’Alix Paupy

Cette entrée a été publiée le 10 février 2013 à 8:19 . Elle est classée dans Culture, Littérature et taguée , , . Bookmarquez ce permalien. Suivre les commentaires de cet article par RSS.

4 réflexions sur “« Les hommes étaient compliqués ; les cupcakes, beaucoup moins. »

  1. Ça fait du bien une petite douceur de temps en temps !

  2. Je suis assez fan de la couverture mais j’ai peur que ce soit une lecture trop légère…

Une réaction ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :