Cinquième de couverture
Le potentiel livresque de Sophie Machot

« Où que j’aille j’emporte au minimum un livre dans ma besace. »

Je vous avais (rapidement) parlé de Sophie Machot lorsqu’elle m’avait interrogé sur mes p’tits bonheurs. Coach et formatrice en développement personnel et professionnel, Sophie partage aussi sa passion du bonheur sur les ondes virtuelles avec son blog, Concentré de Bonheur. Bientôt auteur (je suis im-pa-tien-te !), aujourd’hui, elle enfile sa casquette de lectrice pour nous parler de ses lectures, qui reflètent sa quête du bonheur. A toi, Sophie !

Sophie Machot

*****

Es-tu une grosse lectrice ?

Mon Héros te dirait qu’il me bat largement (ce qui est faux, bien sûr), Lapetite, elle, pense que je ne fais que ça, et se demande quand est-ce que je travaille ! LePoilu, mon « Waourf » chocolat de 35 kilos, a fini par accepter que je ne le promène que les yeux dans un livre… Quant à moi, je te répondrais que si lire un peu le matin, pas mal l’après-midi et beaucoup le soir, c’est être une grosse lectrice alors, je confirme : je suis une GROSSE lectrice !

Comment choisis-tu tes lectures ?

Comme 65 % de mes lectures sont des essais et des grimoires ayant pour sujet l’épanouissement personnel, les outils de connaissance de soi, la psychologie positive et les relations interpersonnelles, je trouve le plus souvent « mon bonheur » dans le rayon « Psychologie et relations humaines » de la Fnac Montparnasse où il m’arrive de trainer pendant des heures (Je vais finir par croire que LaPetite a raison !). Mais ce peut être aussi lors d’une conférence ou d’une formation car j’aime « voler » les lectures « coups de coeur » de mes semblables.

Pour le reste, je suis une incurable gourmande de biographies car je me délecte des petites et grandes histoires d’une vie. J’aime flâner et remonter le temps jusqu’à la genèse de leurs rêves et parcourir avec eux le chemin jalonné de leurs espoirs, leurs combats, leurs actions. Je trouve cela inspirant et dynamisant. Comptons 25% du reste de mes lecture environ et je choisis ces biographies en fonction des personnalités off course !

Enfin, les 10% restants, je me les garde pour des romans dont les auteurs ont une écriture pétillante, drôle et aérienne ! La quatrième de couv., le bouche à oreille et le sujet sont les principaux atouts pour me décider.

Je dois prochainement entamer le roman de Jean-Michel Guenassia, Le Club des incorrigibles Optimistes, qu’il m’a gentiment dédicacé au Salon du Livre cette année mais pour cela j’attends que le Printemps arrive, pour me poser dans un parc à l’ombre des tilleuls, ce qui n’est pas encore gagné…

Comment lis-tu ?

Où ? Partout ! Où que j’aille j’emporte au minimum un livre dans ma besace. Je peux lire dans le métro, dans la voiture, dans mon bain, dans la cuisine, dans les toilettes, dans mon lit, dans un bistrot, en marchant… Mon p’tit bonheur, c’est en terrasse, au soleil, avec un Perrier tranche, mes solaires sur le nez (pour espionner sans vergogne mes voisins de tablée : une autre de mes passions).

Et comme il m’est physiquement impossible de lire en trottinant (car je trottine autant que je lis !), je me suis téléchargée des tonnes de livres en MP3… C’est, d’ailleurs, comme ça que j’ai découvert Qui a piqué mon fromage ?, un conte philosophique très éclairant.

Quand ? Tout le temps… ou presque ! Je bosse un peu quand même, faut pas exagérer ! Mais mes rituels quotidiens sont : en sortant LePoilu, soit 4 fois par jour à raison d’un quart d’heure par promenade, et le soir une heure avant de m’endormir, bien calée sous la couette avec une tisane-de-mémé-Rose bien chaude. Un rêve…

Comment ? Généralement avec mes yeux, mais comme je l’ai dit plus haut, ça peut être avec mes oreilles aussi !

As-tu un auteur ou un livre culte ?

Audace absolue ! Je citerai le livre du très américain Jack Canfield, dont le titre de son ouvrage Le succès selon Jack incarne à lui seul tout ce que l’on fait de mieux en matière de rêve américain. Je sais… Mais il faut bien avouer que c’est, depuis quelques années déjà, LE livre de chevet qui me booste régulièrement ! Du RedBull en intraveineuse…

Mon salut me vient, finalement, de l’autre oeuvre posée sur ma table de chevet depuis au moins 1925 : Le pouvoir du moment présent d’Eckhart Tolle qui a fait les belles heures de mes nuits.

Es-tu plutôt Marcel, Émile, Gustave ou Honoré ?

Marcel pour sa Madeleine et sa recherche du temps perdu ! Marcel aurait été, à n’en pas douter, un excellent Maître-PNL ! En tant que bonne praticienne je dirais que ces livres se lisent, se respirent, s’écoutent, se palpent et se goûtent sans modération !

Quel est ton dernier coup de cœur littéraire ?

Et bien, je viens d’acheter le tout nouveau « bébé » de mes copinettes Audrey Akoun et Isabelle Pailleau, Apprendre autrement avec La pédagogie positive (Editions Eyrolles). C’est un régal de drôlerie, de Savoir, d’astuces et de bon sens ! Véritable bouée de sauvetage pour parents débordés par leurs enfants débordés par leurs devoirs !

Cette entrée a été publiée le 29 avril 2013 à 7:37 . Elle est classée dans Culture, Littérature et taguée , , . Bookmarquez ce permalien. Suivre les commentaires de cet article par RSS.

3 réflexions sur “« Où que j’aille j’emporte au minimum un livre dans ma besace. »

  1. merci Caro d’avoir interviewé l’intervieweuse et merci Sophie pour les super ref de livres !!!

  2. Pingback: « L’homme mérite qu’il se soucie de lui-même car il porte en lui les germes de son devenir. » Jung | Cinquième de couverture

Une réaction ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :