Cinquième de couverture
Le potentiel livresque de Frédérique Martin

« Il y a tant de livres à découvrir, c’est vertigineux. »

Bien que nous soyons encore au début de l’année 2013, je pense pouvoir affirmer sans me tromper que Le vase où meurt cette verveine restera surement un de mes meilleurs souvenirs de lecture de cette année. Comment oublier un roman qui m’a tant bouleversée ? Car c’est pour cela que je lis, c’est pour rencontrer un roman comme celui de Frédérique Martin, qui me fait ressentir des émotions intenses et marquantes. Et j’ai eu le plaisir de rencontrer Frédérique Martin lors du 33ème Salon du Livre de Paris, à l’occasion d’une table ronde organisée par son éditeur, Belfond. Aujourd’hui, je vous invite à découvrir la lectrice qui se cache derrière l’auteur d’un de mes coups de coeur 2013.

Frédérique Martin

*****

Êtes-vous une grosse lectrice ?

Ma balance me dit le contraire. Plaisanterie mise à part, oui, bien évidemment, je suis une grosse lectrice. Mais je l’étais davantage du temps où je n’écrivais pas encore, j’avais plus de temps.

Comment choisissez-vous vos lectures ?

Par le bouche à oreille, en lisant un article, en me promenant dans une librairie… Il y a tant de livres à découvrir, c’est vertigineux.

Comment lisez-vous ?

J’ai plusieurs périodes de lectures, car je lis toujours plusieurs livres de front. Le matin au petit déjeuner (essais, correspondances, poésie, presse…). Si c’est l’après-midi, dans un des fauteuils de la maison, éventuellement dehors si le temps le permet. Ou alors le soir, au lit, bien calée contre deux oreillers (romans, nouvelles). Mais je peux lire aussi dans le métro, dans le train, dans l’avion, dans une salle d’attente, dans un café, chez des amis, debout dans la rue, dans un champ, dans un jardin, dans une bibliothèque, dans une librairie, à l’hôtel… Il n’y a guère que dans une voiture et à la plage que je ne puisse pas lire. Dans la voiture cela me rend malade. A la plage c’est insupportable.

Avez-vous un auteur ou un livre culte ?

Je ne vais pas dresser de liste pour ne pas oublier quelqu’un. J’ai beaucoup d’auteurs qui m’accompagnent, certains pour leur œuvre entière, d’autres pour un de leur livre. Je vais juste dire que Charles Juliet est une référence pour moi, son journal en particulier, sa poésie et ses livres d’entretien. J’ai été frappée, entre autres, par Le bonheur nazi ou la mort des autres de Michel Rachline, qui m’avait beaucoup impressionnée à 18 ans.

Êtes-vous plutôt Marcel, Émile, Gustave ou Honoré ?

Je suis obligée de répondre Emile, étant donné que sa Thérèse Raquin est le livre qui m’a fait basculer de la littérature jeunesse à la littérature adulte. Mais je suis aussi Gustave pour Salammbô et Honoré pour ses Chouans, deux romans que j’ai lus durant la même période.

Quel est votre dernier coup de cœur littéraire ?

Le magnifique Certaines n’avaient jamais vu la mer de Julie Otsuka chez Phébus. Même si j’ai lu d’autres livres qui m’ont vraiment plu, celui-ci est un grand coup de cœur. Quelle maitrise, quelle histoire et quel choix narratif somptueusement poétique pour un roman ! J’étais vraiment contente quand elle a eu le prix Fémina étranger.

http://www.frederiquemartin.fr/

Cette entrée a été publiée le 2 avril 2013 à 5:00 . Elle est classée dans Culture, Littérature et taguée , , , . Bookmarquez ce permalien. Suivre les commentaires de cet article par RSS.

7 réflexions sur “« Il y a tant de livres à découvrir, c’est vertigineux. »

  1. Merci pour ce chouette partage !!!

  2. Pingback: Frédérique MARTIN » Blog Archive » Blogs

  3. Le , elou a dit:

    Merci pour cet échange, cela me donne vraiment encore plus envie de lire ce livre que j’ai bien noté. C’est chouette le salon du livre!

  4. et dire que je ne l’ai toujours pas lu !!! (shame on me)

Une réaction ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :